AccueilAccueil Acteurs Association de Formation et de Recherche sur le Langage

Association de Formation et de Recherche sur le Langage

14 rue La Flize - 54000 Nancy
Téléphone : 0616795261
http://www.asforel.org/
: Laurence Lentin
: Laurence Lentin
: Emmanuelle Canut
Envoyer un e-mail
L'AsFoReL s'intéresse à l'acquisition et au fonctionnement du langage dans la perspective de la prévention de l’échec scolaire et de l’illettrisme.
Elle est constituée en organisme de formation (n°41 54 02843 54).
L’AsFoReL organise des rencontres et des colloques, répond à des demandes de formation et de recherche-action, publie des livres pour enfants et a publié jusqu’en 2011 une revue "l'Acquisition du Langage Oral et Ecrit". Elle propose également une action en périscolaire « Coup de pouce Langage » à destination d’enfants d’école maternelle ayant des difficultés dans leur apprentissage du langage.

Actions réalisées par cet acteur

Grand Est - Lunéville (Meurthe - et- Moselle) puis extension sur la région Lorraine (4 départements)

Suite à une expérimentation dans un quartier sensible de la ville de Lunéville (Meurthe-et-Moselle) entre 2009 et 2012 avec deux écoles maternelles et une ludothèque (« le donjeux »), en partenariat avec la Coordination Lunévilloise Enfance Famille, l’AsFoReL a été missionnée par la Fondation SNCF et la mission régionale de Prévention et Lutte contre l’illettrisme pour mettre en œuvre dans toute la région Lorraine l’action « Jouer pour parler, parler pour jouer… Le langage en jeu ».
Cette action a pour objectif prioritaire d’aider les enfants âgés de 4 à 6 ans issus de milieux défavorisés à mieux maîtriser le langage oral en s’appuyant sur un support spécifique : les jeux de société. L’activité vise l’apprentissage du lexique et de la syntaxe, en particulier la verbalisation de constructions de plus en plus longues et de plus en plus complexes et diversifiées. Le but est également d’impliquer les parents en les invitant à participer aux différentes activités proposées dans ce cadre.

Grand Est - France (mise en place en 2012-2013 dans les villes d’Angers, Bar-le-Duc, Châteaudun, Cholet, Coulaines, Dreux, Ligny-en-Barrois, Longlaville, Sedan, Nancy, Niort, Laxou, Maxéville, Tourcoing, Vandoeuvre-lès-Nancy)

L’action Coup de Pouce LANGAGE est née du constat, exprimé entre autres par les enseignants et confirmé par les recherches en linguistique de l’acquisition, que certains enfants ont des capacités langagières moyennes, voire faibles (difficultés à construire des « phrases » complètes quand la situation le nécessiterait ou discours qui ne reflète pas une logique du raisonnement), qui sont susceptibles d’entraver leur futur apprentissage de l’écrit. Une stimulation langagière en amont, c’est-à-dire dès l’école maternelle, pourrait alors s’avérer bénéfique.
Cette action a pour objectif prioritaire d’aider les enfants de 4 à 6 ans qui ont besoin d’être stimuler sur le plan langagier et de les accompagner dans leur apprentissage de la langue en les initiant à des « lectures partagées ». L’activité vise l’apprentissage du lexique et de la syntaxe, en particulier la verbalisation d’un discours narratif comportant des constructions de plus en plus longues et de plus en plus complexes et diversifiées.

Grand Est - 2 villes de la communauté urbaine du Grand Nancy sont concernées : Laxou et Vandoeuvre-les-Nancy (Meurthe-et-Moselle)

Ce projet « d’action-formation » fait suite aux interrogations de différents professionnels (lors d’une rencontre en 2010 dans le cadre du DRE de la ville de Laxou) concernant l’importance des difficultés de langage chez les enfants pris en charge dans les différentes structures de la ville. Ces réflexions faisaient également écho à un travail mené sur la ville de Vandoeuvre, avec la mise en place d’un comité de suivi sous l’égide de Martine Huot-Marchand, médecin de PMI du conseil général et de Maryvonne Perraud, référent de la politique de la ville et parentalité. Le conseil général, en lien avec différents responsables Petite Enfance, a alors entrepris de mettre en œuvre un projet offrant aux professionnels des structures de ces villes l’occasion de réfléchir et de travailler sur cette problématique de l’apprentissage du langage.
Cette action a pour objectif de former les professionnels de l’enfance à la pratique d’interactions langagières « éducatives » spécifiques permettant de stimuler efficacement le langage des très jeunes enfants et d'améliorer significativement leurs compétences langagières. Elle aura également pour objectif de sensibiliser les familles à la nécessité de parler le plus possible avec leur enfant, avec un langage précis et de plus en plus diversifié.

Que cherchez-vous ?

Un acteur/partenaire

Rayon de recherche (km)

 25  50  100
Rechercher
Illettrisme Info Service 0 800 11 10 35
ANLCI TV
Témoignages
Appels à projets