AccueilAccueil L'ANLCI Qui sommes-nous ? Réunir pour mieux agir

Réunir pour mieux agir

L’ANLCI mobilise et travaille avec ceux qui agissent et peuvent agir au niveau institutionnel et sur le terrain pour prévenir et lutter contre l’illettrisme. Espace de concertation et de production d’outils, son rôle est de fédérer et d’optimiser les énergies, les actions et les moyens de tous les décideurs et acteurs pour accroître la visibilité et l’efficacité de leur engagement.

Son objet : Fédérer et optimiser les moyens affectés par l’Etat, les collectivités territoriales et les entreprises à la prévention et à la lutte contre l’illettrisme.

 

« Réunir pour mieux agir »

Ces quatre mots reflètent la méthode de travail des membres de l’Agence, méthode qui privilégie la réciprocité et l’enrichissement mutuel. Chaque institution apporte son angle de vision, ses problématiques et ses savoir-faire. En retour, elle bénéficie de l’expérience des autres et de la diversité des approches. Il y a là un espace de dialogue social dédié à la lutte contre l’illettrisme, particulièrement riche et constructif où se rencontrent et travaillent ensemble les pouvoirs publics, les dynamiques associatives, les organisations

L’ANLCI organise son action autour de 3 missions principales :

Mesurer

Organiser

Outiller 

L’ANLCI ne gère donc pas de crédits d’intervention, elle ne distribue pas de moyens, elle ne fait pas à la place de ceux pour lesquels la prévention de l’illettrisme ou la mise en œuvre de solutions pour les adultes s’inscrit dans leur propre cœur de métier. Son activité comme celle de ses relais opérationnels dans les régions (les chargés de mission régionaux de l’ANLCI) est orientée vers la production de ce qui manque et peut être utile à tous pour que la prévention et la lutte contre l’illettrisme changent d’échelle.

 

L’ANLCI produit donc des données, des repères pour les décideurs ainsi que des outils communs pour les acteurs dans le but de renforcer l’efficacité collective, de gagner du temps et de la cohérence.

En d’autres termes, elle fournit ce que chacun ne pourrait produire seul, dans son propre champ d’intervention et met à la disposition de tous, le fruit de ce travail commun.

Lorsque cette nouvelle méthode de travail a été adoptée en 2001, l’ANLCI a réuni tous ceux qui agissaient contre l’illettrisme c’est-à-dire les ministères, les collectivités territoriales, les entreprises, les partenaires sociaux et la société civile afin qu’ils se mettent d’accord sur une définition commune et simple de l’illettrisme. Pour agir efficacement, pour que des solutions visibles bénéficient à ces personnes qui ont en commun de cacher ce problème d’illettrisme qui leur fait trop souvent honte, il était d’abord nécessaire de se mettre d’accord sur ce dont on parle et qui sont réellement les personnes concernées. Il fallait aussi se mettre d’accord sur le niveau au-dessus duquel on peut considérer qu’une personne est sortie de l’illettrisme.

 

Agir ensemble dans la durée, avec pragmatisme

L’ANLCI rassemble, mobilise, organise

L’ANLCI a pour vocation d’organiser le partenariat au niveau national et territorial dans tous les champs d’action que recouvre la lutte contre l’illettrisme : prévention, éducation, formation des adultes, monde du travail et de l’entreprise, insertion, action sociale, culture.

 

Le conseil d’administration réunit ministères, organismes publics, entreprises et partenaires sociaux pour décider des orientations. Le comité consultatif représente la société civile et rassemble tous ceux qui ont une part à prendre dans la prévention et la lutte contre l’illettrisme : organisations familiales et parents d’élèves, organisations professionnelles, syndicats et consulaires, associations et institutions associées.

Le comité scientifique et de l’évaluation apporte l’appui et la vision de formateurs, chercheurs et experts. Consulter l'annuaire des instances de l'ANLCI

 

Dans le cadre des orientations définies par le conseil d’administration, en prenant appui sur l’équipe nationale, sur le cadre national de référence et sur l’évaluation de l’illettrisme, les chargés de mission régionaux de l’ANLCI élaborent, mettent en œuvre et assurent le suivi des plans régionaux de lutte contre l’illettrisme afin de mettre en cohérence l’action de l’État, de ses agences associées, des collectivités territoriales, de la société civile et des acteurs de l’économie. Voir l'équipe régionale de l'ANLCI

En faisant connaître et partager le diagnostic régional, les objectifs stratégiques de l’action publique en région, les moyens mobilisés pour prévenir et lutter contre l’illettrisme à tous les âges de la vie, ces plans régionaux mobilisent dans la durée et de manière opérationnelle l’ensemble des acteurs. Agir sur tous les territoires - État des lieux

L’ANLCI informe, mutualise et outille

Face aux problèmes qui se posent, des réponses concrètes existent. Un peu partout sur le terrain, des intervenants développent des modes d’action efficaces pour répondre à la diversité des difficultés et des situations des personnes illettrées. Les trouver c’est possible, les faire partager, c’est indispensable et plus productif que d’imaginer sans cesse de nouveaux dispositifs coûteux et complexes.

L’ANLCI utilise son Forum Permanent des Pratiques pour faire connaître et partager les pratiques qui réussissent, dans tous les domaines de la lutte contre l’illettrisme, mutualiser et valoriser ce qui marche, développer des processus de professionnalisation afin d’améliorer la qualité et l’efficacité des actions.

L’ANLCI utilise aussi son Forum pour rapprocher ceux qui agissent, ceux qui décident et ceux qui sont directement concernés et permettre ainsi à la lutte contre l’illettrisme de changer d’échelle.

Ce portail, avec ces trois grandes sphères, vous permet d’avoir accès à ce patrimoine de ressources. 

Que cherchez-vous ?

Un acteur/partenaire

Rayon de recherche (km)

 25  50  100
Rechercher
Illettrisme Info Service 0 800 11 10 35
ANLCI TV
Témoignages
Appels à projets