AccueilAccueil Acteurs Institut Supérieur de Formation Permanente

Institut Supérieur de Formation Permanente

Institut Supérieur de Formation Permanente
37, rue Labottière - 33000 Bordeaux
Téléphone : 0556013170
http://www.insup.org
Télécharger la fiche au format PDF
: Michel Férillot
: Bernard Garrigou
: Muriel Pécassou
Envoyer un e-mail
L’INSUP est un organisme de formation de statut associatif qui a pour objet la réalisation d’activités éducatives, culturelles, sociales et professionnelles dans le cadre de la formation permanente. Créé en 1978, l’INSUP met en œuvre des actions qui témoignent de son engagement à redynamiser les personnes accueillies et de sa capacité à piloter des dispositifs impliquant l’animation de réseaux partenariaux. Ses activités essentielles sont la qualification, l’insertion des personnes privées d’emploi et de tout autre demandeur de formation, la promotion et la reconversion des salariés. A ce titre, il accueille aux alentours de 17 000 stagiaires par an sur 20 sites permanents dont 17 en Aquitaine, 1 en Limousin, 1 en Poitou-Charentes et 1 en Pays de la Loire.…

Fiche qualité de l'organisme

Les contenus des fiches ont une valeur strictement déclarative et relèvent de la seule responsabilité des organismes de formation qui les ont renseignés
Effectif de l'organisme
arrow
207
Mobilité nationale
arrow
Non

Expérience de l’organisme

Notre expérience dans le domaine de la formation de base dans les entreprises
arrow

L’INSUP est un organisme de formation de statut associatif qui a pour objet la réalisation d’activités éducatives, culturelles, sociales et professionnelles dans le cadre de la formation permanente. Depuis plus de 35 ans, ses activités essentielles sont la qualification, l’insertion des personnes privées d’emploi et de tout autre demandeur de formation, la promotion et la reconversion des salariés.

Depuis sa création, l’INSUP mène des actions de formation dans le domaine des savoirs de base et des compétences clés, d’abord dans le cadre des Ateliers de Pédagogie Personnalisée puis des dispositifs d’accès aux compétences clés Etat et Région. Environ 1 500 personnes par an bénéficient de ces dispositifs. Avec la professionnalisation des métiers en constante progression, ces formations ont évolué pour s’adapter aux besoins des salariés et anticiper les attentes des entreprises et collectivités en proposant des programmes pédagogiques adaptés aux profils de poste et aux exigences des métiers. L’INSUP travaille avec différents OPCA et de nombreuses entreprises de toutes tailles et de tous secteurs d’activités en Aquitaine, Poitou-Charentes et Vendée.

L’INSUP est habilité par le COPANEF pour l’évaluation et la formation au socle de connaissances et de compétences professionnelles CléA.

Nos références de prestations (programmes, clients, bénéficiaires, secteurs professionnels, etc)
arrow
Oui

L’INSUP forme de nombreux salariés aux savoirs de base via :

-Les OPCA et OPACIF (AGEFOS PME, UNIFORMATION, FONGECIF, OPCALIA, FAFSEA, FAF.TT…) dans le cadre de réponse aux appels à projet et du dispositif CléA.

-Les dispositifs Compétences Clés Etat / Région

-Le Pavillon des Apprentissages. Plateforme de téléformation INSUP spécifiquement dédiée aux publics illettrés. Elle a été créée en 2001 après diverses expérimentations avec le soutien de l’ANLCI notamment. Ses utilisateurs sont majoritairement des salariés des ESAT dépendants de l’Association des Paralysés de France (Montpellier, Quimper, Rixheim, Lunay, Moneteau…) et de l’ADAPEI 33 (Blaye, Pessac…) et des entreprises adaptées dépendantes de l’ANRH (Nantes, Corbeille-Essonne, Saint-Denis, Nanterre, Epône)

-Les demandes individuelles

Quelques références (2012-2015) :

Entreprises : GESTFORM / ESB Culturisme / Les oiseaux de Passage / CARENGA Sud-Ouest / L’arbre à Pain…

Etablissements publics / para publics : Centre sociaux / Pôles Emploi / Collège Saint Joseph de Tivoli / Régie de quartier d’Agen / ESAT / Chambre des Métiers et de l’Artisanat Aquitaine Limousin poitou Charentes / Régie Territoriale du Libournais

Mairies : Saint-Médard en Jalles / Le Haillan / Le Taillan Médoc / Saint - Aubain du Médoc

Depuis sa création en 1980, l’INSUP intervient dans les domaines techniques suivants :

-Bâtiment (Gros œuvre / équipement – Finitions)

-Sécurité

-Nettoyage

-Tertiaire de bureau / Tertiaire spécialisé / Informatique

-Commence / Distribution

-Services à la personne

-Hôtellerie / Restauration / Loisirs

-Langues

Les domaines techniques et métiers sur lesquels notre organisme est déjà intervenu
arrow

Depuis sa création en 1980, l’INSUP intervient dans les domaines techniques suivants :

-Bâtiment (Gros œuvre / équipement – Finitions)

-Sécurité

-Nettoyage

-Tertiaire de bureau / Tertiaire spécialisé / Informatique

-Commence / Distribution

-Services à la personne

-Hôtellerie / Restauration / Loisirs

-Langues

Le nombre de formateurs permanents (en contrat à durée indéterminée) qui travaillent sur la prise en charge des situations d’illettrisme
arrow
69
Les compétences minimales requises de nos intervenants
arrow

Tous les formateurs INSUP intervenant sur les compétences clés sont diplômés de l’enseignement supérieur et expérimentés. Ils participent régulièrement à des actions de formation continue, notamment avec le CLAP/CRI Aquitaine dans le cadre de la lutte contre l’illettrisme.

Analyse des besoins de l’entreprise et des salariés

Utilisation de modules de formation pré construits ou figurant sur catalogue
arrow
Non

L’INSUP ne dispose pas de catalogue. En effet, notre démarche pédagogique repose sur l’individualisation et la personnalisation des actions de formation. Nous adaptons nos modules au niveau de chacun et accordons une place importante à la contextualisation des situations d’apprentissage en fonction des profils et métiers des personnes. Nos dispositifs de formation sont modulaires ce qui permet aux apprenants de suivre un parcours de formation au plus près de leurs besoins et attentes.

Nos moyens mis en œuvre pour assurer le recueil des attentes des entreprises clientes
arrow

L’identification des attentes des entreprises clientes et de leurs salariés est assurée de manière systématique par le référent de l’action. Après un pré-repérage des salariés en situation d’illettrisme, une réunion de cadrage est organisée avec l’entreprise (Service des ressources humaines, service formation, service technique…) et le référent de l’action afin de :

-Connaitre l’activité des salariés, les situations de travail, les postes occupés, les documents authentiques et techniques utilisés

-Préparer et adapter les positionnements

-Organiser la réalisation et la restitution des positionnements, le déroulement et l’individualisation de la formation.

Des tests de pré-positionnement peuvent être envoyés aux entreprises afin de les aider dans le repérage des salariés qui nécessitent l’acquisition de savoirs de base.

Notre utilisation du Référentiel des compétences clés en situation professionnelle (RCCSP), en particulier pour déterminer les objectifs de la formation et les domaines de compétences à acquérir par les stagiaires
arrow
Oui

Le Référentiel des Compétences Clés en Situation Professionnelle (RCCSP) est utilisé par les formateurs pour déterminer le parcours de formation et évaluer la progression pédagogique des apprenants. Il sert de document de référence pour la construction des tests de positionnement et des exercices d’évaluation en cours de formation, aux côtés d’autres référentiels comme le référentiel Socle de Connaissances et de Compétences professionnelles.

Nos moyens mis en œuvre pour réaliser un diagnostic fonctionnel de l’illettrisme en entreprise (qui réalise ce diagnostic et sous quelle forme est-il restitué ?)
arrow

Le diagnostic fonctionnel est effectué par le référent de l’action. Sa réalisation comprend plusieurs phases :

 -Une réunion de cadrage permettant de recueillir des informations sur les fonctions exercées par les salariés concernés et de cibler les attentes de l’entreprise en termes de formation. Si le pré-repérage des salariés est effectué par l’entreprise, le référent de l’action peut l’accompagner dans cette démarche.

-Des tests de positionnement et un entretien individuel permettant, quant à eux, d’affiner les besoins des salariés, de construire des parcours de formation adaptés à leur niveau, rythme d’apprentissage (…) et de faciliter les transferts des compétences acquises en formation sur le poste de travail.

Ce diagnostic fonctionnel est formalisé sous forme de compte-rendu et transmis aux services concernés de l’entreprise.

Nos outils et moyens mis en œuvre pour assurer le positionnement des salariés stagiaires
arrow

Le positionnement est une phase essentielle. Il permet, en fonction des différents référentiels, de déterminer les modules et niveaux, les séquences et séances pédagogiques, ainsi que leurs durées respectives nécessaires au regard des besoins évalués. Cette étape de recueil de connaissances, de compétences techniques, d’informations pédagogiques, personnelles et professionnelles est réalisée par le référent de l’action. Elle se déroule en 3 étapes :

-Un entretien individuel axé sur le travail au sein de la structure, les difficultés ressenties pendant l’exercice de l’activité professionnelle, le projet professionnel, la motivation. Ce moment d’échanges a pour objectif d’expliciter au salarié l’intérêt de la formation

-Des tests de positionnement portant sur la capacité à lire, comprendre, écrire, calculer ; le repérage de ce que le salarié utilise comme écrit au quotidien ; les activités progressives de compréhension et de production écrite en lien avec son activité professionnelle (documents authentiques)

-Une restitution des positionnements avec chaque salarié pour lui faire part de ses résultats et construire avec lui un parcours de formation adapté à ses besoins et attentes concernant les savoirs de base. Un document de synthèse individualisé est remis à l’entreprise faisant état des résultats du positionnement du salarié.

Nos formateurs sont-ils en relation directe avec l’entreprise ?
arrow
Oui

Déroulement de la formation

Avons-nous la possibilité d’intervenir directement au sein de l’entreprise pour dispenser la formation ?
arrow
Oui

Les formateurs peuvent se déplacer dans l’entreprise pour tout ou partie des positionnements et des formations.

Nos moyens mis en œuvre pour articuler les progressions pédagogiques avec les situations professionnelles vécues par les salariés
arrow

L’acquisition des savoirs de base s’opère par une contextualisation systématique des apprentissages selon le secteur d’activité des salariés par des simulations de travail et des scenarii pédagogiques empruntés à la sphère professionnelle. Il s’agit de favoriser les apprentissages par une approche métier. La réunion de cadrage permet d’adapter la formation aux réalités professionnelles vécues par les salariés en termes d’outils, techniques, documents authentiques utilisés et aux habitudes de travail de l’entreprise.

Modalités qui nous permettent d’assurer la continuité entre la formation et l’encadrement de l’entreprise
arrow
Oui

La contextualisation des apprentissages implique la connaissance des activités professionnelles concrètes des salariés en formation. Outre la réunion de cadrage et les bilans, des échanges réguliers (par mail et/ou téléphone) avec l’encadrement de l’entreprise sont programmés afin d’adapter les actions de formation au plus près des besoins des apprenants et de vérifier le transfert des compétences.

Les dispositifs et supports spécifiques que nous utilisons en formation
arrow

Nos actions de formation s’appuient sur un large éventail de méthodes, de supports et d’outils pédagogiques adaptés aux différents objectifs et situations d’apprentissage dont voici les plus significatifs :

 -Référentiels : Socle commun des connaissances et des compétences, Socle de connaissances et de compétences professionnelles CléA, RCCSP, CUEPP, …

-Ouvrages didactiques : bibliothèque scolaire et parascolaire, Entraîne toi Calcul Hachette, Entraîne toi Problèmes Hachette, Calcul entraînement aux 4 opérations Homme et migration, 850 problèmes Hachette, Passeport de compétences de l’Ontario, outils du CLAP/CRI…

-Supports pédagogiques INSUP contextualisés créés par l’équipe de formateurs

-Banque de ressources en ligne qui permettent de travailler en relation avec les objectifs pédagogiques

-Supports visuels et auditifs

-Documents authentiques de l’entreprise : règlement intérieur, procédures, chartes, organigramme…

-Documents authentiques didactisés liés aux métiers visés

-DALIA / ASSIMO / Logiciels du GERIP

-Serious Game INSUP « Triton voit Rouge »

-Plateforme de formation INSUP « Le pavillon des apprentissages »

-TCC « Tutorats et Capitalisation des Compétences », extranet pédagogique partagé entre le formateur et le stagiaire.

Les principaux domaines de compétences à acquérir par les stagiaires qui figurent dans les contenus de nos formations de base
arrow

-Apprendre à apprendre

-Communication orale et écrite

-Culture mathématique

-Compétences de base en sciences et technologies

-Culture numérique

-Sensibilisation au développement durable

-Culture sociale et citoyenne / sensibilité culturelle

-Aptitudes à respecter les règles de la vie collective et à travailler dans le cadre de règles définies d’un travail en équipe

-Aptitudes à travailler en autonomie et à réaliser un objectif individuel

-Maîtrise des gestes et postures et respect des règles d’hygiène, de sécurité et environnementales élémentaires.

 

 

Nos modalités d’élaboration de rapports d’étape à l’entreprise et aux stagiaires
arrow

Un suivi est assuré tout au long l’action et formalisé en amont lors de la réunion de cadrage. A minima, ce suivi prend la forme suivante :

-Bilan(s) intermédiaires(s) : un ou des bilans intermédiaires sont organisés selon la durée de la formation. En présence des participants, du référent de l’action, des formateurs INSUP, des services concernés de l’entreprise, il permet d’évaluer la progression des stagiaires afin de réajuster collectivement les objectifs pédagogiques visés si nécessaire.

-Bilan final : en présence des mêmes acteurs, ce temps collectif permet d’aborder la formation dans son intégralité :

-Progression pédagogique des salariés mesurée au regard des résultats des tests d’évaluation en amont et en aval

-Nombre de salariés formés et nombre de sessions de formation réalisées

-Synthèse des questionnaires de satisfaction à chaud

-Compte rendu des éventuels dysfonctionnements constatés.

Il correspond à une phase d’évaluation de la formation qui prend la forme d’un échange entre les parties en présence. Un compte rendu écrit est élaboré et diffusé à l’entreprise.

Par ailleurs, le référent de l’action informe l’entreprise des éventuels dysfonctionnements rencontrés dans la mise en œuvre de l’action ou des problèmes qui peuvent survenir avec un salarié (difficultés d’apprentissage…) afin de mettre en place des actions correctives si nécessaire. De même, il se tient à la disposition de l’entreprise pour répondre à ses demandes.

Nos modalités d’évaluation finale des acquis de la formation au regard du positionnement
arrow

Mettre les personnes en situation d’évaluation est un facteur d’apprentissage. L’évaluation de la progression du salarié se fait tout au long de la formation :

-Les évaluations formatives. Elles ont pour objectif de vérifier que le salarié a bien acquis le contenu de la séquence écoulée. Elles sont réalisées sous forme de QCM, de cas pratiques, d’exercices adaptés aux compétences visées et aux situations professionnelles, d’auto-évaluation. Leur validation par le formateur permet d’enclencher la séquence suivante. Si une évaluation formative n’est pas validée, une médiation est mise en œuvre afin que le salarié retravaille la séquence

-Une évaluation sommative est également mise en œuvre à la fin de chaque module. Elle s’articule autour d’exercices de contrôle des connaissances qui permettent de renseigner la grille de progression pédagogique, de mesurer les acquis au regard des résultats du test de positionnement et l’atteinte des objectifs initialement fixés. Il s’agit de mesurer le degré final d’acquisition des compétences de base du salarié et les effets de l’action sur son environnement personnel et professionnel

-Un bilan individuel clôture le parcours du salarié en dressant une analyse globale de celui-ci. Cela inclut les résultats des différentes évaluations consignés dans le dossier individuel du salarié qui lui est remis accompagné d’une attestation de formation.

Ces évaluations permettent d’ajuster en permanence le contenu de la formation et les objectifs à atteindre. Leur restitution se fait le plus souvent possible dans le cadre du collectif.

A l’issue de la formation, les salariés sont invités à remplir un questionnaire de satisfaction portant sur :

-La qualité de la formation : contenu, déroulement, animation, support et matériel…

-Les effets perçus individuellement : appréciation des apports et de l’utilité de la formation, transfert des connaissances et compétences acquises sur le poste de travail

-Une partie d’expression libre

-Les souhaits et besoins éventuels de poursuite de la formation.

Réseau et partenariat

Avons-nous déjà inscrit notre action dans un dispositif de branche professionnelle ou interprofessionnelle dans les trois dernières années ?
arrow
Oui

L’INSUP a formé de nombreux salariés aux savoirs de base via les OPCA et OPACIF (AGEFOS PME, UNIFORMATION, FONGECIF, OPCALIA, FAFSEA, FAF.TT…).

Habilité par le COPANEF pour l’évaluation et la formation au socle de connaissances et de compétences professionnelles via la Fédération des UROF, l’INSUP entretient des relations étroites avec les branches professionnelles et les OPCA.

Sommes-nous inscrit dans un dispositif de mutualisation des ressources et supports d’apprentissage ? Avons-nous mis en place un dispositif de capitalisation des outils et/ou d’échanges de bonnes pratiques en interne ?
arrow

L’INSUP participe activement au collectif CN2A. Ce collectif est le fruit du rapprochement entre quatre concepteurs de contenus pédagogiques à destination des adultes faiblement qualifiés : Education et Formation, INSUP, Néotis et GERIP, avec l’association MIP+ pour la promotion des ressources numériques.

D’autre part, notre organisation interne prévoit la mutualisation des ressources et des supports d’apprentissages entre les différents sites INSUP. En effet, un groupe produit qui traite spécifiquement de cette question, se réunit à minima 2 fois par an pour échanger sur les outils de travail, les développer et les partager. Composé de formateurs expérimentés et de responsables de site, il assure une veille pédagogique et institutionnelle. La diffusion des décisions prises s’effectue via une réunion d’échange mensuelle entre les différents responsables de site INSUP. Par ailleurs, les réunions pédagogiques lors d’une action de formation, prévoient un temps d’échange sur les ressources utilisées et leur harmonisation. Enfin, l’INSUP, certifié ISO 9001, est doté d’un processus de gestion des ressources contrôlé par un audit interne ou externe une fois par an. Il assure leur mutualisation sur un serveur partagé et commun à l’ensemble des salariés.

Avons-nous organisé ou participé à des activités de professionnalisation liées à la prise en charge des situations d’illettrisme en entreprise ? Avons-nous participé à une formation à l’utilisation du RCCSP ?
arrow
Oui

Les formateurs INSUP suivent régulièrement des formations liées à la prise en charge des personnes en situation d’illettrisme (CLAP/CRI Aquitaine, CAFOC de Nantes…). Certains d’entre eux ont participé à des formations à l’utilisation du RCCSP, du référentiel CléA…

Appartenons-nous à un réseau national et/ou régional d’organismes de formation ?
arrow
Oui

-Fédération Nationale des Unions Régionales des Organismes de Formation (UROF)

-Union Régionale des Organismes de Formation en Aquitaine (UROFA) dont l’INSUP assure la présidence depuis 2014.

Disposons-nous d’un label particulier ou d’une certification qualité ?
arrow
Oui

-Certification ISO 9001 version 2008

-Signataire de la charte de la diversité en entreprise

-Adhésion au Schéma Régional pour la Formation des personnes Handicapées

-En lien avec les compétences clés :

Certification ETS Global BV : TOEIC

Certification  EURO APTITUDE : PCIE

Habilitation CARSAT : PRAP

Agrément Ministère de l’intérieur : SSIAP 1, 2 et 3

Agréments Bilans de Compétences.

Nos départements d'intervention
arrow
  • 17 - Charente-Maritime
  • 19 - Corrèze
  • 24 - Dordogne
  • 33 - Gironde
  • 40 - Landes
  • 47 - Lot-et-Garonne
  • 64 - Pyrénées-Atlantiques
  • 79 - Deux-Sèvres
  • 85 - Vendée
  • 86 - Vienne

Dans le cadre de la certification CLéA

Votre organisme de formation est il habilité pour l'évaluation ?
arrow
Oui
Votre organisme de formation est il habilité pour la formation ?
arrow
Oui

Que cherchez-vous ?

Un acteur/partenaire

Rayon de recherche (km)

 25  50  100
Rechercher
Illettrisme Info Service 0 800 11 10 35
ANLCI TV
Témoignages
Appels à projets